Grâce à l’Union Européenne, nous l’avons fait !

Pour grandir, nous avons dû réaliser un chantier colossal (sur tous les plans)

Février 2019 : Nos débuts.

Tous les travaux sont finis, le bâtiment est prêt et n’attend plus qu’à être habité par les nouveaux salariés Savary. L’ambition est déjà grande : produire du flan pâtissier traditionnel à grande échelle et pouvoir le distribuer dans plusieurs épiceries parisiennes. Au-delà de distribuer un produit, nous souhaitons partager l’histoire du produit et sa fabrication.

La motivation principale qui va entretenir notre dynamique tout au long de notre développement est celle de vouloir partager le savoir-faire français sur la pâtisserie traditionnelle que nos grand-mères maîtrisaient à la perfection et qui se perd au fil des années. 

Encore junior dans le domaine de la pâtisserie, Paul JAFFRÉ, ancien dirigeant d’une agence de communication, s’associe à Rémi BASSE, chef pâtissier, pour définir une organisation de production pertinente. Ce premier objectif est intense, car le coût des machines et des salariés qualifiés est déjà élevé tandis que le Flan Savary possède une notoriété concentrée dans le petit périmètre de Beauvais.

Accompagnés de six salariés, Paul et Rémi arrivent à séduire de nouveaux clients professionnels et particuliers. Les flans sont fabriqués, emballés et livrés auprès des clients en 24 heures. L’exploit est considérable avec l’effectif actuel et les clients apprécient avoir un produit Beauvaisien frais et traditionnel dans leurs épiceries habituelles. Tout le monde est conquis ! La demande augmente et les premiers besoins de recrutement se font ressentir en octobre 2019. 

Mars 2020 : Notre croissance.

L’équipe Savary s’est agrandie et les objectifs deviennent plus importants. La croissance est bonne pour une entreprise aussi jeune ! Malheureusement, c’est sans compter sur la COVID-19 qui est parvenue à bouleverser le quotidien du monde entier pendant plus d’un an. 

Le secteur agroalimentaire est l’un des secteurs les moins touchés, mais le changement des habitudes de la société française se fait ressentir et c’est de manière ralentie que la production a pu continuer. Malgré notre début de croissance prometteur, il nous a fallu revoir les objectifs et les adapter à notre environnement affaibli. 

Ce ralentissement nous a permis d’étudier notre organisation actuelle afin de l’améliorer et de l’adapter aux besoins des clients. De trois salariés dans l’atelier de production, nous étions arrivés à 7 salariés, rendant l’espace de travail trop petit et les possibilités limitées. Toutes les nouvelles réflexions sont tournées vers la construction d’un nouvel atelier de production beaucoup plus grand et mieux adapté aux conditions de nos salariés.

En effet, au-delà de la productivité, nous souhaitions améliorer grandement les conditions de travail de nos pâtissiers. Au vu de la demande et des techniques artisanales de pâtisserie, les risques encourus par nos salariés chaque jour sont élevés (notamment au niveau des troubles musculo-squelettiques, risques de brûlures et maladies professionnelles). 

Grâce au soutien de la Région des Hauts-de-France et de l’Union Européenne, nous avons pu réaliser nos projets !

Fin 2020 : L’aide de l’Union Européenne.

Nous débutons les démarches pour les demandes de subventions auprès de l’Union Européenne et de la Région Hauts-de-France. Chaque poste du futur atelier de production doit être étudié dans les moindres détails pour estimer l’investissement potentiel. Il s’agit de trouver l’ensemble des machines qui aideront à la production des flans de demain, mais aussi de réfléchir au recrutement à mettre en place. 

Cette demande tombe à pic, car le en avril 2021, la Maison Savary a l’opportunité de passer sur l’une des plus grandes chaînes TV françaises : M6 (émission 66 minutes). Il est nécessaire d’avancer un maximum sur le projet du nouvel atelier, afin d’être prêts pour une augmentation des commandes. 

Paul Jaffré creusant les tranchées.

Avril 2021 : Notre investissement.

Les premiers investissements sont réalisés et l’espace a été préparé. Tout le monde met la main à la pâte, surtout les deux associés de Maison Savary. 

Le projet d’investissement contient l’achat de 20 machines et accessoires, soit un investissement total de 418 086€ HT. 

Pour terminer notre demande de subvention, il était également nécessaire de réaliser un comparatif entre le process actuel et le process de demain. Nos études ont clairement démontré qu’avec le nouvel atelier de fabrication, les déchets plastiques et la consommation d’électricité seraient considérablement diminués (jusqu’à 40% d’économie d’énergie sur nos méthodes de production !).

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir pu réaliser les nombreux objectifs grâce à l’UE et la région des HDF. Grâce à leur soutien aux entreprises et à la reprise économique sur le territoire, notre projet a pu être pris en charge à hauteur de 209 043€. Cela nous a permis d’ouvrir de nombreuses pistes sur la réduction de la pénibilité au travail, sur la suppression des déchets et l’augmentation de notre productivité.

Nous sommes prêts à conquérir tous les français avec nos pâtisseries traditionnelles !

Un grand merci à la Région des Hauts-de-France et à l’Union Européenne d’avoir cru en notre projet et de nous soutenir ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.